Fred Kapenda, directeur national de Wood-Mizer DRC SARLU. La succursale de RDC souligne la confiance et l’engagement de Wood-Mizer envers les scieurs de la République démocratique du Congo.

Press Office: Wood-Mizer

Wood-Mizer est la marque de scierie privilégiée des scieurs de la République démocratique du Congo.

Le partenariat entre Wood-Mizer et la RDC a commencé en 1987, lorsque la première scierie Wood-Mizer a été introduite dans le pays.

Amenée en RDC par le représentant d’antan de Wood-Mizer en Afrique, la scierie a changé la façon dont le sciage était produit en RDC jusqu’alors.

Avant l’introduction des scieries Wood-Mizer, les scieurs préféraient les scies à ruban large et les scies à lame circulaire, des appareils dont l’exploitation et l’entretien étaient coûteux.

Ces scieries étaient coûteuses et difficiles à faire fonctionner, et il était difficile pour les scieurs qui voulaient démarrer une scierie de générer suffisamment de liquidités pour s’offrir les appareils et les exploiter.

L’entretien des larges lames de scie à ruban et des lames circulaires de ces scieries nécessitait un équipement d’affûtage des lames spécialisé et des compétences spécifiques. Faute de savoir-faire et d’argent pour affûter et régler les lames, les scieries étaient souvent en difficulté et finissaient par mettre la clé sous le paillasson.

Les coûts élevés de l’électricité et de l’entretien de ces scieries entraînaient des dépenses supplémentaires. Le large trait de scie des lames circulaires réduisait davantage les bénéfices, car chaque coupe gaspillait du bois qui aurait pu être vendu.

Les fabricants d’équipements d’origine n’offrant qu’une assistance limitée au niveau local, les scieurs devaient attendre pendant des mois les pièces de rechange et les lames nécessaires pour réparer les pannes. Les scieries qui ne fonctionnaient pas n’engrangeaient aucun revenu et fermaient boutique.

Le secteur peu développé de la scierie en RDC, qui expédiait la plupart des produits sciés vers les marchés d’exportation, rendait difficile la production de produits du bois par les fabricants locaux.

Pour combler cette lacune, les entrepreneurs se sont concentrés sur les exportations de grumes de faible valeur qui leur permettaient au moins de se faire de l’argent. Cependant, les revenus tirés de ces exportations étaient bien inférieurs à ceux qu’ils auraient pu engranger s’ils avaient exporté du bois scié.

Bien que la RDC possède certaines des plus grandes réserves forestières du monde, l’effet combiné de ces facteurs a vu le pays perdre ses forêts et ses revenus au profit du reste du monde, et la population et l’économie congolaises en ont souffert.

La différence Wood-Mizer.

L’arrivée de Wood-Mizer en RDC en 1987 a donné aux scieurs de ce pays un nouveau départ.

Les entrepreneurs pouvaient désormais acheter des scieries d’entrée de gamme à un prix abordable, dont le coût d’exploitation était bien inférieur à celui des scieries de la génération précédente.

La technologie des lames de scie à ruban étroites et à trait de scie fin de Wood-Mizer, qui diminuait le gaspillage et permettait de produire plus de sciages pour améliorer les profits, a donné un nouvel élan à l’économie de la RDC.

L’industrie manufacturière a bénéficié d’un coup de fouet grâce aux sciages des nouvelles scieries qui ont inondé le marché. Les sciages produits localement ont été utilisés pour construire des maisons, ce qui a amélioré les conditions de vie et stimulé l’économie.

Expanded new machine stock levels in the DRC makes it easy to buy a Wood-Mizer.

L’extension des stocks de nouvelles machines en RDC facilite l’achat d’une Wood-Mizer

La revitalisation du secteur de la scierie, qui pouvait ajouter de la valeur aux grumes au niveau local, a permis de réduire les exportations de grumes. Comme les grumes étaient à la base de l’industrie locale, la RDC avait désormais des raisons de protéger ses forêts.

L’accent mis par Wood-Mizer sur le service après-vente a également joué un rôle déterminant. Les pièces de rechange, les lames et les consommables stockés à proximité du lieu de travail des scieurs permettaient de réparer immédiatement les pannes. La suppression des temps d’arrêt a permis de construire des entreprises du bois solides qui ont fonctionné sans s’écrouler.

Le service est le mot d’ordre

L’accent mis par Wood-Mizer sur le service après-vente en RDC a été à la base du succès de la société en RDC et dans toute l’Afrique.

La volonté d’améliorer le service d’assistance aux scieurs en Afrique s’est accélérée en 2011 lorsque Wood-Mizer a ouvert sa première filiale en Afrique du Sud pour fournir au continent une assistance technique et commerciale afin de libérer le potentiel de l’Afrique en matière de bois d’œuvre.

En RDC, cela s’est traduit par l’ouverture de deux bureaux de représentation Wood-Mizer à Lubumbashi et à Kinshasa, où les scieurs de ces villes et ceux de la localité voisine de Kolwezi bénéficient d’un accès immédiat à une assistance technique et commerciale directe.

En 2019, Wood-Mizer a ouvert en RDC sa deuxième succursale pour l’Afrique.

Non seulement cette ouverture était la preuve que la société croit en l’Afrique, mais elle a aussi souligné la confiance et l’engagement de Wood-Mizer envers les scieurs de la République démocratique du Congo.

Avec l’ouverture des portes de Wood-Mizer DRC SARLU en 2019, le directeur national pour la RDC, Fred Kapenda, un vétéran de la société depuis de nombreuses années, a pris directement en charge les opérations de Wood-Mizer en RDC.

Parmi les premiers défis auxquels Wood-Mizer a été confrontée en 2011, citons les options de financement des équipements, la recherche de personnes qualifiées à intégrer dans l’équipe, les coûts liés à la conduite des affaires en Afrique et la recherche de bons partenaires commerciaux locaux en Afrique qui respecteraient les valeurs que Wood-Mizer s’est fixées en tant qu’entreprise mondiale.

« Heureusement, nous avons trouvé des réponses à la plupart de ces questions dans l’équipe qui dirige aujourd’hui nos opérations en RDC », déclare JJ Oelofse, président de Wood-Mizer LLC pour les marchés émergents. »

« Le manque de respect à l’égard du marché est une faiblesse constante des fournisseurs qui font des affaires en Afrique. »

« Une fois achetés par les clients en Afrique, les équipements ne sont souvent pas pris en charge par les fabricants d’équipements d’origine. Il en résulte que l’équipement ne produit pas les résultats escomptés ou que, lorsque des pannes surviennent, les entreprises font faillite en raison du manque d’assistance technique, de pièces de rechange ou de consommables », déclare Bruce Husi, directeur régional des ventes de Wood-Mizer.

« Wood-Mizer voit l’Afrique différemment », déclare Fred Kapenda.

« Nous pensons que le marché africain, et plus particulièrement celui de la RDC, mérite le meilleur service d’assistance possible. »

« C’est pourquoi nous nous sommes concentrés sur la création de centres de service régionaux proches des lieux de travail des scieurs, afin de leur offrir le service qu’ils méritent. »

« Kolwezi et Lubumbashi, dans le sud, ont des économies minières qui se développent rapidement. Les sciages produits par les scieries Wood-Mizer sont utilisés dans les opérations minières souterraines, pour les caisses et les palettes servant à l’exportation de minerais, la construction et l’industrie manufacturière. »

« Notre centre de service permet aux scieurs d’obtenir facilement et rapidement de nouvelles machines, des lames, des pièces de rechange et des consommables. »

« Des stocks bien approvisionnés et des partenariats avec des fournisseurs de solutions logistiques permettent d’éviter tout délai entre l’émission de la commande et la réception de celle-ci, car l’Afrique mérite le respect », explique Fred Kapenda.

Le mot de la fin

L’objectif global de Wood-Mizer reste de concevoir et de développer des solutions innovantes de traitement du bois qui dépassent de loin les technologies comparables.

L’entreprise ajoute ensuite de la valeur en intégrant ses clients du monde entier dans un réseau de centres de service après-vente Wood-Mizer pour aider les scieurs à installer, mettre en service, exploiter et entretenir leur scierie Wood-Mizer pendant toute sa durée de vie.

« En Afrique, les 31 concessionnaires et centres de service après-vente de Wood-Mizer redéfinissent les niveaux de service dont les scieurs peuvent désormais bénéficier », déclare Bruce Husi, directeur des ventes de Wood-Mizer pour l’Afrique.

« Lorsque vous devenez partenaire de Wood-Mizer, vous bénéficiez de la meilleure technologie disponible sur le marché, ainsi que de la garantie d’un service à vie. »

« C’est la garantie de Wood-Mizer sur laquelle nos clients du monde entier et de la RDC peuvent compter », déclare Bruce Husi.

End

To Get The Latest News Update

Sign up to Our Subscription.

We don’t spam! Read our privacy policy for more info.

To Get The Latest News Update

Sign up to Our Subscription.

We don’t spam! Read our privacy policy for more info.